Accéder au contenu principal

Chronique Les Perfectionnistes tome 2 Parfaitement mortelles de Sara Shepard

PKJ
313 pages
16€90

Résumé:
"Il va le payer."
Tout est parti de cette phrase anodine...

Faire la liste des personnes qu'elles souhaitaient voir disparaitre, et imaginer les circonstances de leur mort, n'était qu'un simple jeu pour Ava, Mackenzie, Caitlin, Julie et Parker.
Jusqu'à ce que Nolan soit tué exactement comme elles l'avaient prédit.
Pour les filles, il est clair que le coupable a eu accès à leur liste, ou bien... aurait-il participé à sa création?

Mon avis:
(Attention, Parfaitement mortelles est le second et dernier tome du diptyque Les Perfectionnistes, dont je vous invite à lire ma chronique du premier tome  pour éviter tout spoiler.)


14/20

     Après les terribles évènements qui ont fait exploser leurs vies, Ava, Mackenzie, Parker, Julie et Caitlin sont plus chamboulées que jamais. Avec deux morts sur les bras et plus aucun suspect, toute cette histoire de vengeance semble être sur le point de leur exploser au visage. Elles étaient pourtant persuadées d'être les seules au courant de cette petite "vengeance" qu'elles ne comptaient même pas mettre à exécution. Peuvent-elles toujours avoir confiance les unes en les autres? L'une d'elles cache-t-elle le sombre secret de ces deux homicides? Les cinq amies s'embarquent donc de nouveau dans une enquête qui les dépasse largement, dans l'espoir de confondre le coupable avant d'être elles-mêmes accusées...

     Sara Shepard n'est plus à présenter dans la sphère littéraire, elle est l'auteur de la saga Les Menteuses qui a été adaptée en série télévisée sous le nom Pretty Little Liars, qui a su convaincre un très large public. Avec sa duologie Les Perfectionnistes, elle ne s'écarte pas du genre qui a fait son succès et conserve cette formule qui plaît tellement: des adolescentes plongées dans une sordide histoire de meurtres et qui tentent de se disculper en trouvant des réponses à leurs questions, et ici plus particulièrement aux meurtres qui les entourent. Ayant passé une assez agréable lecture avec le premier tome de cette duologie, c'est naturellement que je me suis procurée ce second et ultime tome. J'espérais y retrouver cette ambiance un peu lourde qui pèse sur nos personnages tout en obtenant des réponses à mes très nombreuses questions. Malheureusement, je ressors assez mitigée, presque déçue de cette lecture, après que de nombreux points m'aient vraiment irritée voire gênée et ne m'aient pas permis de profiter pleinement de ma lecture.

     Heureusement, certains points sont toujours aussi agréables et c'est le cas de l'amorce de ce roman. Vraiment très fluide et aisée, la lecture des premières pages nous permet de retrouver tout ce que nous avions découvert dans le premier tome, du rythme aux personnages en passant par les événements récents dans la vie de nos cinq protagonistes principales. C'est donc un très bon point qui nous permet de ne pas se sentir perdu et qui nous remet dans le bain de cette duologie. En effet, Sara Shepard nous fait quelques habiles rappels et nous offre dans les premiers chapitres de ce second tome tout le nécessaire à ce que ce début de lecture se passe à merveille, tout en pensant à nous offrir quelques rebondissements dès le début pour réamorcer le rythme et piquer à nouveau notre curiosité pour cette intrigue. En conséquence, c'est avec entrain et toujours autant de questionnements en tête que l'on démarre cette lecture. Ce début paraissait donc prometteur et d'autres points positifs apparaissent rapidement pour nous conforter dans le sens que cette lecture soit une nouvelle fois très bonne.

     L'un des autres éléments qui tirent ce récit vers le haut est, bien sûr, l'écriture de l'auteur, très adaptée à un récit jeunesse/young adult et qui sait comment amener son récit à devenir toujours plus addictif pour plaire aux jeunes lecteurs comme à ceux qui attendent des réponses à leurs questions depuis le premier tome. Comme dans ce premier tome, l'écriture de Sara Shepard reste fluide et très simple à lire, sans difficulté particulière et donc agréable à suivre sans prise de tête. Le récit n'en est donc que plus naturel à lire même si j'aurai aimé plus de complexité et de recherche dans le style de l'auteur. En effet, même si cette duologie est une bonne lecture pour jeunes et les moins jeunes, je trouve que cela confère au récit un angle trop enfantin, trop jeunesse qui pourrait en freiner certains. De plus, cette simplicité se ressent aussi dans le récit et dans l'intrigue et c'est dommage parce que cela engendre, selon moi, des problèmes autres dans le récit qui m'ont moins permis d'apprécier ma lecture.

     En conséquence à cette écriture trop jeunesse, l'univers perd une bonne part de sa crédibilité. Les personnages que nous suivons sont jeunes mais tentent de résoudre des problèmes qui les dépassent complètement. Encore une fois, c'est un point qui pourra ne pas déranger tous les lecteurs de la duologie. De plus, mis à part ce détail plus ou moins gênant, l'univers est très bien pensé, très abouti et apporte vraiment un plus à l'intrigue du récit. Ce mélange très bien dosé de littérature jeunesse/young adult avec une dose de thriller apporte beaucoup de suspense et de tension qui ne peuvent qu'être bénéfiques à ce type d'histoires. J'ai beaucoup aimé l'ambiance, l'atmosphère tendue qui règne sur le récit et qui tente d'ensevelir nos personnages principaux sous le poids de la culpabilité et d'une enquête toujours plus énigmatique et mystérieuse.

     L'intrigue de cette duologie est vraiment très efficace, autant sur le fond que sur la forme. On suit de nouveau Ava, Caitlin, Parker, Julie et Mackenzie dans leur enquête et dans leur quête de la vérité afin d'écarter d'elles tout soupçon de la police. Les évènements du premier tome avaient déjà contribué à installer une solide intrigue, que l'on prend donc plaisir à retrouver ici, toujours aussi intense en rebondissements et en retournements de situation radicaux qu'en scènes plus légères que les investigations poussées des filles sur les meurtres qui les entourent. En effet, on suit en parallèle le quotidien des cinq adolescentes, ce qui permet d'enrichir le récit, de lui redonner plus de crédibilité et d'approfondir les différents personnages, qui jouent un rôle vraiment central dans cette intrigue.
  
     Si dans le premier tome de cette duologie, j'avais su m'attacher plus ou moins aux cinq personnages principaux que nous suivions, ici, j'ai eu beaucoup plus de mal à renouveler mon attachement pour elles. Sans me déplaire, elles m'ont surtout laissée de marbre. Heureusement, le suspense installée par Sara Shepard est tel que l'on ne peut qu'avoir envie d'en savoir plus sur elles afin de mettre au jour leurs différents secrets et découvrir tout ce qu'elles pourraient avoir envie de cacher, ce qui n'est déjà pas si mal. Et même si je n'ai pas été touchée outre mesure par les cinq protagonistes principales, il faut quand même souligner que chacune des filles a vraiment une personnalité unique, qu'elles ne se ressemblent pas du tout et que cela apporte une diversité intéressante qui saura plaire au plus grand nombre. De plus, certaines d'entres elles entretiennent vraiment une immense part d'ombre, qui prend de plus en plus de place au fil du récit et qui apporte un élément en plus à se mettre sous la dent, tout en enrichissant une intrigue dont on sent que la fin est proche. (67)

     Sara Shepard nous offre donc une intrigue bien rythmée malgré quelques longueurs à certains moments, ce qui est quand même embêtant dans un si court roman. De plus, malgré les nombreux points positifs de ce récit, l'action toujours très présente et la tension qui s'accumule au fil des pages  pour les personnages comme le lecteur, j'ai quand même eu cette impression de déjà-vu, de redondance par rapport aux évènements du premier tome, qui étaient quand même assez similaire. Bien heureusement, beaucoup de nouveautés font leur apparition au cours de ce tome et permettent de donner un petit coup de pep's aux derniers chapitres du récit, où tout s'accélère.

     En effet, la fin de ce tome est très riche en rebondissements et en révélations palpitantes qui laisseront plus d'un lecteur bouche bée. La conclusion de cette duologie est vraiment imprévisible, à tel point que je l'ai presque trouvée trop poussée, trop tirée par les cheveux. De plus, certains éléments restent pour moi dans le flou total et n'apportent au final que peut de choses positives au dénouement. Cette grande révélation finale est trop abrupte et pas assez exploitée à mon goût. Elle aurait mérité beaucoup plus d'approfondissement, quitte à arrive beaucoup plus tôt dans le récit, pour pouvoir prendre la place qu'elle aurait dû dans le récit. Je suis restée sur ma fin avec cette conclusion et c'est certainement l'élément qui m'aura le plus vexée dans ma lecture (à moins qu'un troisième tome soit prévu et que je n'ai pas eu l'information ;) )

Les +: une mise en place rapide qui nous remémore les évènements précédents, une plume fluide et simple à lire, un univers young adult agréable avec une pointe de mystère bien dosé, une intrigue qui tient la route et très prenante, des rebondissements qui dynamisent le récit
Les -: des longueur, un récit qui s'essouffle à certains moments, une sensation de déjà-vu, une fin tirée par les cheveux et trop ouverte à mon goût

     En conclusion, je dirai que la duologie Les Perfectionnistes fut globalement une assez bonne expérience, que je recommanderai malgré tout à des lecteurs assez jeunes ou à ceux qui ne veulent vraiment pas se prendre la tête. Le rythme de la duologie est vraiment bon et mis à part quelques longueurs à déplorer par-ci par-là, l'action est bien présente et on dévore ces deux tomes ultra rapidement. La plume de Sara Shepard est aussi très adaptée à ce genre de récits très fluides, rapides et prenants qui se lisent d'une traite. De plus, l'univers est simple mais très bien pensé et incorpore à merveille le thriller dans un genre assez jeunesse, permettant ainsi à l'intrigue d'être addictive à souhait du début à la fin de la duologie. Le second tome reste selon moi en dessous du premier, puisque j'ai ressenti beaucoup de distance avec les personnages et que certaines scènes un peu répétitives m'ont dérangées. À noter aussi que je n'ai pas été satisfaite du dénouement de la duologie, trop abrupte, ouverte et qui laisse énormément de portes ouvertes. Dommage parce que j'avais beaucoup apprécié le premier.
 J'ai l'impression d'avoir beaucoup insisté sur les points qui m'ont dérangée mais ce fut quand même une assez bonne lecture et j'ai peut-être tout simplement lu ce second tome au mauvais moment, qui sait?

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique The Book of Ivy tome 2 The Revolution of Ivy d'Amy Engel

Lumen 322 pages 15€00
Résumé: J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix: dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.
Deuxième et dernier tome de la série The Bo…

Chronique The Mortal Instruments - Les Origines tome 3 La Princesse Mécanique

PKJ 604 pages 18€15
Résumé:
Tessa devrait être heureuse. N'est-elle pas sur le point de se marier? Pourtant, alors qu'elle se prépare pour la cérémonie, l'étau se resserre autour des Chasseurs d'Ombres. Un nouveau démon est apparu, intimement lié au Magistère, l'homme qui a prévu de détruire les Chasseurs. Il ne lui manque plus qu'un seul élément pour parfaire son armée d'automates sans pitié: Tessa. Mais, avant de mettre la main sur elle, il devra affronter Will et Jem, prêts à tout pour protéger l'élue de leur coeur...

Mon avis:
(Attention: La Princesse Mécanique est le troisième tome de la trilogie préquel, Les Origines, de The Mortal Instruments. Pour éviter tout spoiler, je vous conseille de lire mes chroniques des tomes précédents: L'Ange Mécanique et Le Prince Mécanique.)


20/20 Coup de coeur

     Depuis son arrivée à Londres, Tessa a mûrit, elle a grandit, elle a apprit énormément de choses à son sujet ainsi que concernant la réalité du monde q…